Les courbatures, tout sportif les a déjà ressenties, surtout au début ou à la reprise d’un exercice. Rendant inconfortables, elles peuvent s’avérer très douloureuses et même handicaper une simple marche. La bonne nouvelle cependant, c’est qu’il s’agit d’un phénomène que l’on peut contrôler. Découvrez maintenant les bonnes attitudes qui permettent d’éviter les courbatures.

Quelques astuces prouvées pour éviter les courbatures

Le premier secret pour éviter les courbatures, c’est d’avoir une activité non excessive et appropriée à ses capacités, en allant à son rythme et en restant à l’écoute de son corps. On peut bien faire du sport sans avoir à subir le stress lié aux courbatures, tout simplement en développant de bonnes habitudes.

S’échauffer avant l’exercice

Il est capital de se donner quelques minutes d’échauffement (sautiller, jogger, sauter à la corde, pédaler sur un home-trainer, etc.) afin de préparer les muscles à la sollicitation qu’ils vont subir et prévenir les courbatures. Il n’est donc pas du tout recommandé d’entamer directement le sport par des activités intenses. L’exercice pratiqué détermine bien sûr la durée ainsi que l’intensité de la préparation, mais une dizaine de minutes est généralement suffisante. Et il faut surtout veiller à enchaîner très vite avec l’exercice proprement dit, au risque de manquer le bénéfice de l’échauffement.

Suivre un programme d’exercices

Il est indispensable d’avancer à son rythme, particulièrement lorsqu’on est débutant. C’est un paramètre important pour se prémunir des courbatures. Un programme d’entraînement permet d’accroître les efforts à petits coups. Avec un exercice régulier, les muscles sont habitués à l’effort et deviennent ainsi solides. Tout sportif, du débutant au plus expérimenté, a intérêt à respecter un programme d’exercices bien réparti sur une période précise.

Finir le sport en douceur

Il n’est pas bon de s’arrêter brusquement à la fin du sport. Pour éviter les courbatures, il est plutôt conseillé de réduire progressivement l’intensité de son entraînement pour l’adaptation du corps au changement de rythme. Cette diminution graduelle de l’effort empêche les muscles de se refroidir brutalement et annule ainsi les risques de courbatures. Par exemple, on peut marcher tranquillement, en détendant les muscles et en agitant ses bras ainsi que ses jambes. Il faut s’étirer aussitôt après l’entraînement, sinon les muscles pourraient se raidir.

Prendre un bain

Pour favoriser la décontraction des muscles, il est judicieux de prendre un bain chaud et finir par un jet d’eau froide afin de vite récupérer. Aussitôt après l’entraînement, on peut également appliquer de la glace. Cela permet de diminuer l’inflammation des muscles et d’éviter les courbatures. Mais après une activité de course à pied plus intense que d’habitude, par exemple, il faut préférer les sources de froid aux sources de chaleur. En effet, la dilatation des vaisseaux que peut causer un bain chaud augmentera les manifestations inflammatoires.

Bien dormir

La nuit constitue le temps de récupération le plus important pour le corps, particulièrement lorsqu’on pratique une activité physique de façon régulière. Les muscles sont exceptionnellement décontractés lorsqu’on dort profondément. Cette relaxation indispensable favorise leur récupération suite aux efforts produits au cours de la journée et les risques de courbatures sont ainsi annihilés. Par ailleurs, un entraînement régulier favorise souvent un sommeil de qualité. On comprend donc pourquoi le repos après le sport constitue l’alternative la plus intéressante pour faire partir les courbatures lorsqu’elles se manifestent. L’acuité de la douleur des muscles diminue au fur et à mesure que les jours passent. Le contraire indiquerait une lésion plus sérieuse des muscles.

Continuer à bouger

Pour éviter les courbatures, il est important de continuer à bouger les jours où on ne pratique pas le sport. Les jours suivant un entraînement, surtout intense, on a souvent du mal à quitter le canapé, mais on ne rend pas ainsi  service à ses muscles. En effet, on risque de souffrir de crampes lorsqu’on passe tout le temps à se reposer. Avec un entraînement léger, notamment le vélo ou la marche, on peut quand même stimuler la circulation du sang et permettre au tissu musculaire de récupérer. Toutefois, il n’est pas question d’un enchaînement de séances rapides. Il faut plutôt y aller à faible allure, voire pour un temps plus ou moins court de 15 à 30 minutes. Cela suffit pour que le muscle se réactive.

Procéder au massage de ses muscles avant et après le sport

Les risques de courbatures suite à un entraînement se trouvent notoirement diminués lorsqu’on se masse avec une huile chauffante ayant des propriétés bienfaisantes pour les muscles. Le massage avant l’exercice favorise l’échauffement des muscles et l’activation de la circulation du sang. Après le sport, l’action chauffante de l’huile permet la décontraction des muscles et par conséquent, d’éviter  les courbatures. Le massage peut également se faire à l’aide d’une balle de tennis ou du pouce, en cas de partie douloureuse après l’exercice.

Les courbatures comme baromètres des problèmes musculaires

Les courbatures indiquent qu’on a soumis ses muscles à une activité intensive qui a occasionné des microtraumatismes ; il peut s’agir d’actions de contraction musculaire intense, surtout pendant les courses à pied en descente ou lors des mouvements de musculation. Elles sont donc la mesure des traumatismes auxquels les muscles auront été soumis. Selon de degré de douleur générée par les courbatures, vous aurez une idée de la profondeur des lésions musculaires. D’une autre manière, les courbatures signalent que les fibres musculaires abîmées sont en train de se reconstruire en vue de rendre les muscles plus fermes. Il est alors indispensable de faire attention à ses pratiques sportives pour ménager ses muscles et ainsi éviter les courbatures.

Et voilà ! Si vous suivez ces conseils, vous allez échapper aux douleurs et à l’inconfort après entraînement. Surtout, rappelez-vous que vous devez être à l’écoute de votre corps afin de bien tirer profit du sport et limiter la venue des courbatures. Pour finir, en tant que sportif, vous devez également veiller à une alimentation adaptée pour la construction des muscles ainsi qu’à une parfaite hydratation de votre corps pour l’élimination de l’acide lactique qui cause les courbatures.

Le mot de Jade :

Petite astuce qui me soulage quand je sens que les courbatures vont arriver : je mets une crème spéciale jambes lourdes à base de camphre au réfrigérateur, et je l’applique sur mes jambes en massant bien mes muscles après une séance.