Encore appelé thorax, le torse la partie du corps qui s’étend de la base du cou jusqu’à l’abdomen. Les abdominaux et les pectoraux sont autant de muscles qui constituent la charnière musculaires du torse. C’est cette partie du corps que les culturistes ou les personnes lambda travaillent le plus pour se maintenir en forme. Outre les abdominaux et les pectoraux qui sont les muscles du torse les plus connus, le torse est composé d’autres muscles comme :

  • le muscle grand pectoral ;
  • le muscle petit pectoral ;
  • le diaphragme ;
  • les muscles intercostaux ;
  • le muscle aréolaire ;
  • le myocarde ;
  • et le muscle subcostal ;

Le muscle grand pectoral

Le muscle grand pectoral est l’un des deux muscles du torse qui confèrent de supers pectoraux aux sportifs. Assez volumineux par nature, il est composé de quatre fibres : les fibres claviculaires, les fibres sternales supérieures, les fibres sternales inférieures et enfin les fibres abdominales. Ces fibres prennent naissance entre autres sur la clavicule, le sternum, l’aponévrose du muscle grand droit et les cartilages costaux de la 2ème  à la 6ème côte. L’ensemble de ces muscles est tortionné et se termine sur l’humérus.

Le muscle grand pectoral est le muscle du torse qui permet la rotation interne de l’épaule. C’est un muscle adducteur du bras mais il intervient aussi dans ses mouvements d’antépulsion.

Le muscle petit pectoral

Recouvert par le muscle grand pectoral, ce muscle est le second muscle du torse qui permet d’avoir des pectoraux en forme. Fixé sur la 3ème, la 4ème et la 5ème côte, le muscle petit pectoral se termine sur la scapula. C’est d’ailleurs ce muscle qui permet à la scapula de faire les gestes de base ainsi que des gestes plus techniques (rotation, antépulsion, abduction, etc.) Agissant en synergie avec d’autres muscles comme le muscle subclavier, il permet d’effectuer le mouvement  d’abaissement de la scapula. Enfin, comme nous l’apprend le site astuce-sante.fr, il intervient en tant que muscle accessoire pour élever les côtes pendant la respiration.

Les muscles abdominaux

Avoir de jolis muscles du torse, c’est le rêve de la plupart des jeunes gens. Cela passe par la connaissance des muscles abdominaux et les méthodes pour les développer. Les muscles abdominaux sont un ensemble de cinq paires de muscles. Il s’agit du droit de l’abdomen, de l’oblique externe, de l’oblique interne, du transverse et du pyramidal. Sur le plan esthétique, ce sont des muscles qui permettent d’avoir un ventre plat et une silhouette abdominale tonique. Ils jouent un rôle essentiel dans le maintien de la colonne vertébrale mais aussi dans les mouvements de rotation et d’inclinaison du torse.

Le myocarde

Le myocarde est le muscle qui enveloppe le cœur. Il est composé de fibres musculaires parallèles qui ont une structure différente des celles des autres muscles du corps humain. Recouvert par le muscle grand pectoral situé du côté supérieur gauche du thorax, le myocarde n’est pas visible sous la peau. Il protège le cœur. Il intervient par ailleurs dans l’effectivité de l’automatisme des mouvements de battements du cœur. Un myocarde en forme est une bonne assurance pour la santé du cœur. Les coaches sportifs professionnels disposent d’exercices adéquates pour entretenir le myocarde. N’hésitez donc pas à demander conseils à ces professionnels.

Le diaphragme

Le diaphragme est un ensemble de longs muscles squelettiques. Disposé horizontalement, il a une forme de voûte convexe et sépare la cavité du thorax de celle de l’abdomen. Les fibres du diaphragme prennent naissance sur les six dernières côtes mais aussi sur le sternum et les vertèbres. Ses terminaisons se trouvent sur le centre tendineux.

Le diaphragme est un muscle indispensable à la respiration. C’est même le principal muscle du torse qui intervient dans ce mécanisme. Au cours de la contraction du diaphragme, il y a expansion de la cage thoracique et l’air y entre. Par contre lors de son relâchement, l’air est chassé vers l’extérieur.

Les muscles intercostaux

Comme leur nom l’indique, les muscles intercostaux sont les muscles du torse qui se trouvent entre les différentes côtes. Ils sont structurés en trois couches (internes, externes et intimes).

  • Le muscle intercostal interne relie la partie inférieure de deux côtes adjacentes.
  • Le muscle intercostal intime relie la partie moyenne de deux côtes adjacentes.
  • Le muscle intercostal externe relie la partie supérieure de deux côtes adjacentes.

Agissant en synergie, leur rôle est accessoire dans le processus de la respiration. Ils interviennent par ailleurs dans le maintien de la paroi de la cage thoracique.

Les muscles thoraciques transverses

Les muscles thoraciques transverses sont les muscles du torse situés au niveau de la paroi antérieure du thorax. Prenant naissance sur la face postérieure du sternum, ils se terminent sur les 3ème, 4ème, 5ème et 6ème côtes. Ils jouent un rôle essentiel dans l’abaissement de la cage thoracique.

Muscle aréolaire

Le muscle aréolaire est un muscle particulier. Localisé autour des mamelons, son rôle est de permettre l’érection des mamelons. Il est donc plus développé chez les individus de sexe féminin.

Muscle subcostal

Disposées sous forme de faisceaux, les fibres de ce muscle se fixent sur la face interne d’une côte et ont leurs terminaisons sur les côtes suivantes. Les muscles subcostaux interviennent pour abaisser les côtes.

Exercices pour entretenir son torse

Pour avoir des muscles du torse bien développés, il faut avant tout les solliciter en faisant des exercices. Faire  des exercices, c’est bien mais pas n’importe lesquels. Des exercices spéciaux comme ceux-ci-dessous vont contribuer à vous tailler un torse d’acier. Pour ces exercices, vous aurez besoin des haltères.

Vous pouvez commencer par des pompes en prenant appuis sur deux haltères. Faites cette exercice autant de fois que vous pouvez. En restant toujours dans cette position, vous commencerez à ramener les haltères à la poitrine l’un à la suite de l’autre.

Mettez-vous ensuite à genoux. Ramenez les haltères au niveau des épaules l’un à la suite de l’autre. Enfin, vous restez à genoux, les haltères en main au niveau des épaules puis vous faites faîtes des mouvements de monter et descendre.

Avec la pratique régulière de ces mouvements, les muscles du torse vont acquérir très vite du volume et du tonus.

Quels sont les différents muscles du torse ?
5 (100%) 29 vote[s]