Bien que la biologie ne soit pas le domaine de prédilection des sportifs, ils sont souvent curieux de l’anatomie du corps et du fonctionnement des organes qu’ils sollicitent régulièrement. Si vous faites de la musculation, du basket, du lancer de disque, de javelot, et autres sports où les bras sont beaucoup plus sollicités que les autres parties, vous voudriez sûrement en savoir plus sur ces derniers. Voici donc l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur les muscles des bras.

Les muscles du bras

La structure squelettique du bras se présente en deux groupes de muscles : l’un est antérieur et fléchisseur tandis que l’autre est postérieur et extenseur. Ces deux groupes sont largement sollicités lorsqu’on pratique n’importe quel sport, mais encore plus quand il s’agit des activités sportives de main.

Groupe antérieur, fléchisseur

Il est constitué de 3 muscles qui sont disposés en deux plans : le plan superficiel et en plan profond. Le premier est fait du muscle biceps brachial et le second du muscle coraco brachial et du muscle brachial.

Plan superficiel

  • Le muscle biceps brachial

Ce muscle de l’anatomie du bras est constitué des chefs long et court. Le chef long prend son origine dans un long tendon sur le tubercule supra glénoïdal de la scapula et le bourrelet glénoïdal. Le chef court, quant à lui, s’insère sur l’apex du processus coracoïde de la scapula par un court tendon. Ces deux chefs jouent les rôles de fléchisseur de l’avant-bras et de supinateur lorsque la main est en pronation (en train d’être tournée de l’extérieur vers l’intérieur de sorte que la paume soit orientée vers le sol). Les pratiquants de golf, de tennis, de basket font beaucoup intervenir le muscle biceps brachial.

Plan profond

  • Le muscle coraco brachial

La racine de ce muscle du bras est le versant médial de l’apex du processus coracoïde au niveau d’un court tendon en jonction avec le chef court du biceps brachial. Il est allongé, aplati et traversé par le nerf musculo cutané et se termine sur le tiers moyen de la face de l’humérus. Dans l’anatomie du bras, il joue deux rôles : il est un fléchisseur de second plan et l’adducteur du bras. Au cours de la musculation, c’est ce muscle qui est le plus sollicité.

  • Le muscle brachial

Ce muscle prend sa souche sur la moitié inférieure des faces médiale et latérale de l’humérus et sur les septums intermusculaires (parois de séparation de plusieurs muscles) médial et latéral du bras. Composé de fibres verticales croisant l’articulation du coude et convergeant vers un large tendon aplati, ce muscle du bras est épais et a une terminaison sur la partie médiale de la tubérosité ulnaire. Son action, dans l’anatomie du corps est de fléchir l’avant-bras. Que ce soit pour la musculation, le saut à la perche, voire le lancer de disque, ce muscle est très sollicité.

Groupe postérieur, extenseur

Le muscle triceps brachial forme à lui seul ce groupe. Il est constitué de 3 chefs (long, latéral et médial). Le chef long a pour origine le tendon sur le tubercule infra glénoïdal et le bourrelet glénoïdal. Les fibres qui le composent se terminent sur la surface superficielle du même tendon. Le chef latéral, quant à lui, va des fibres tendineuses sur la face postérieure de l’humérus. Ses fibres se fixent sur la surface profonde et à l’extrémité latérale du tendon. En ce qui concerne le chef médial de ce muscle du bras, il part des fibres musculaires sur la face postérieure de l’humérus en-dessous du sillon du nerf radial. Ses fibres sont fixées sur la face profonde et à l’extrémité médial du tendon.

Ce muscle du bras se termine à la fois par un tendon sur la partie postérieure de la face supérieure de l’olécrane et par des fibres musculaires des chefs médial et latéral, sur les faces latérale et médiale de l’olécrane. Ce muscle de l’anatomie du bras a pour fonction l’extension de l’avant-bras. C’est lui qui permet de faire des shoots au basket ou simplement de prendre ou de placer un objet sur un support en haut dans son nid douillet.

Les muscles de l’avant-bras

Étant une section du bras, l’avant-bras est composé de trois groupes de muscles, à savoir : le groupe antérieur, le groupe latéral et le groupe postérieur.

Le groupe latéral des muscles de l’avant-bras

Il est constitué de huit muscles :

  • muscle pronateur
  • muscle fléchisseur profond des doigts
  • long fléchisseur du pouce
  • muscle fléchisseur superficiel des doigts
  • muscle rond pronateur
  • fléchisseur radial du carpe
  • muscle long palmaire et
  • muscle fléchisseur ulnaire du carpe.

Ils sont disposés en quatre plans :

  • plan profond ou plan du muscle pronateur,
  • plan des muscles fléchisseurs profonds,
  • plan du muscle fléchisseur superficiel,
  • plan des muscles épicondyliens médiaux).

Ces muscles de l’avant-bras jouent, de façon générale, le rôle de fléchisseurs de la main et des doigts.

 Le groupe latéral des muscles de l’avant-bras

Comme les muscles du bras, ceux qui composent ce groupe sont indispensables pour le mouvement des membres supérieurs. Ce groupe est composé de quatre muscles :

  • muscle supinateur
  • muscle court extenseur radial du carpe
  • muscle long extenseur radial du carpe
  • muscle brachio radial.

Ces muscles de l’anatomie du bras vont de la profondeur à la superficie de l’humérus et interagissent avec les muscles du groupe postérieur.

Le groupe postérieur des muscles de l’avant-bras

Il est fait de huit muscles qui sont essentiellement à la base des mouvements des doigts :

  • muscle long abducteur du pouce
  • muscle court extenseur du pouce
  • muscle long extenseur du pouce
  • muscle extenseur propre de l’index
  • muscle extenseur commun des doigts
  • muscle extenseur propre du cinquième doigt
  • muscle extenseur ulnaire du carpe
  • muscle extenseur de l’avant-bras sur le bras.

Vous l’aurez compris, les muscles des bras sont en nombre considérable et chacun accomplit son rôle. Pour vous muscler les bras, outre la musculation, vous pouvez pratiquer la natation, le squash, le rameur.

Le mot d’Alex : 

Avec Jade, on pense qu’une bonne connaissance de son corps et de l’anatomie humaine de manière générale, aide à mieux s’écouter et performer pendant vos différentes séances.

Notez cet article